Week-end : À la découverte des étoiles

Ce week-end du 5 au 7 août, c'est la 26e édition de la nuit des étoiles, cette année les conditions d'observations sont idéales.

France 3

 

Sans attendre la nuit, la magie opère déjà avec l'observation de l'étoile la plus proche de la terre : le soleil. Et le spectacle est aussi musical, ce qu'on entend ce sont des météorites, en une heure le radar en a détecté une dizaine s'abattant sur la planète. "Chaque météorite va générer une ligne perpendiculaire par rapport à la ligne horizontale", explique Didier Schreiner, médiateur au PLUS, le palais des sciences et de l'Univers à Cappelle-la-Grande (Nord).

400 milliards d'étoiles

Le ciel est complètement dégagé, l'observation nocturne peut commencer. La Lune, Mars, Saturne sont visibles à l'oeil nu quant à ce point lumineux, c'est la station spatiale internationale. Elle avance à 28 000 km/h. "C'est en regardant ici et en observant que je me rends compte de la différence entre les planètes et les étoiles, c'est vraiment beau à voir", explique cette femme. Beau comme Andromède, la galaxie la plus proche de notre voie lactée qui contient 400 milliards d'étoiles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une étoile filante dans le ciel de Pislum, dans le nord-ouest de l\'Allemagne, le 13 août 2015.
Une étoile filante dans le ciel de Pislum, dans le nord-ouest de l'Allemagne, le 13 août 2015. (MATTHIAS BALK / DPA /AFP)