Cet article date de plus de quatre ans.

En images La Terre a fêté les 50 ans de la mission Apollo 11 devant une éclipse partielle de Lune

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min

Le spectacle a pu s'observer à l'œil nu sur une grande partie du globe. 

Cinquante ans jour pour jour après le lancement d'Apollo 11, la Lune s'est fendue d'un petit spectacle : une éclipse partielle, visible par une grande partie des Terriens, mardi 16 juillet.

Si le 16 juillet 1969, tous les regards étaient tournés vers le lancement de la fusée qui emmenait les premiers hommes sur notre satellite, cette fois, l'humanité (presque) entière a pu regarder le spectacle en mettant le nez dehors. 

En Europe, en Asie comme en Amérique du Sud, les astronomes ont photographié ce phénomène spectaculaire, mais nullement mystérieux. Une éclipse de Lune se produit lorsque le Soleil, la Terre et la Lune sont alignés. Notre satellite naturel se retrouve alors dans l'ombre de la Terre. Privée des rayons du Soleil, la Lune s'assombrit et prend une teinte brique, car l'atmosphère terrestre dévie les rayons rouges de la lumière solaire vers l'intérieur du cône de son ombre. Environ 60% de la surface visible de la Lune était couverte par l'ombre. 

L'éclipse de lune partielle apparaît à la tombée de la nuit dans le ciel de Buenos Aires (Argentine), mardi 16 juillet 2019.  (CAROL SMILJAN / NURPHOTO / AFP)
La lune photographiée pendant l'éclipse partielle du mardi 16 juillet 2019, à Lavau-sur-Loire, en Loire-Atlantique.  (LOIC VENANCE / AFP)
L'éclispe de lune partielle, au-dessus de la porte de Brandebourg, à Berlin, mardi 6 juillet 2019.  (BRITTA PEDERSEN / DPA / AFP)
A Munich (Allemagne), l'éclipse partielle de lune est immortalisée à côté de la croix d'une église, mardi 16 juillet 2019.  (PETER KNEFFEL / DPA / AFP)
A Weingarten, en Allemagne, la lune à demi cachée apparaît derrière la basilique, mardi 16 juillet 2019.  (FELIX KASTLE / DPA / AFP)
Un avion passe de la lune pendant l'éclipse partielle, mardi 16 juillet 2019, à Hessen (Allemagne).  (BORIS ROESSLER / DPA / AFP)
L'éclipse de lune photographiée depuis Brasilia au Brésil, mardi 16 juillet 2019.  (ERALDO PERES / AP / SIPA / SIPA)
L'eclipse partielle de lune, à La Palma, aux Canaries (Espagne), mardi 16 juillet 2019.  (MIGUEL CALERO / EFE / SIPA)
Plusieurs photos des différents stades de la lune pendant l'éclipse partielle, à Kuqa Sounty, dans le nord-ouest de la Chine, mardi 16 juillet 2019.  (YUAN HUANHUAN / IMAGINECHINA / AFP)
L'éclipse partielle de lune est apparu également très nettement au-dessus de Rafah, dans la bande de Gaza (Palestine), mardi 16 juillet 2019.   (SAID KHATIB / AFP)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.