De la salade née dans l'espace au menu des locataires de la Station spatiale internationale

Les astronautes dégustent ce lundi de la laitue plantée dans l'espace. Une expérience qui pourrait être déterminante pour partir à la découverte de la planète Mars.

Une photo prise par la Nasa de la salade qui pousse au sein de la Station spatiale internationale.
Une photo prise par la Nasa de la salade qui pousse au sein de la Station spatiale internationale. (NASA / GIOIA MASSA)

C'est une dégustation unique en son genre. Les astronautes de la Station spatiale internationale (ISS) vont manger, lundi 10 août, de la salade cultivée dans l'espace. L'expérience n'a rien d'anodine. Le potager de l'espace est une étape importante pour partir à la découverte de la planète Mars. Francetv info fait la lumière sur cette grande première en quatre questions. 

Quand le projet a-t-il vu le jour ? 

C'est une idée qui trotte dans la tête des astronautes depuis quinze ans. Mais le projet, intitulé "Veg-01", n'a vu le jour qu'il y a un peu plus d'un an. Un kit de culture est arrivé à la Station spatiale internationale dans un module de ravitaillement envoyé par la société privée SpaceX le 14 avril 2014, explique le magazine Sciences et avenir. En mai 2014, les astronautes ont fait pousser une première série de laitues romaines rouges qui ont été envoyées sur Terre pour analyses, indique la Nasa sur son site (en anglais). Cette nouvelle poussée intervient 33 jours après la plantation de la graine par l'astronaute Scott Kelly le 8 juillet, remarque par ailleurs France Info.

Comment la salade a-t-elle poussé ? 

L'expérience a demandé un peu d'ingéniosité. Le potager spatial n'a pas grand chose à voir avec une plantation réalisée sur Terre. Les salades poussent dans un incubateur équipé de lampes spéciales. Ces lames sont alors exposées à une lumière artificielle. Un panneau de diodes projette des rayons rouges, bleus et verts sur les plantes. "Les longueurs d’ondes bleues et rouges sont le minimum requis pour obtenir une bonne croissance des plantes. Ce sont probablement les plus efficaces en termes de conversion de l’énergie électrique", explique Ray Wheeler, l'un des scientifiques qui pilotent l'expérience. 

Que vont-ils faire de la récolte ? 

Le menu des astronautes va être bouleversé. Pour la première fois dans l'histoire de l'ISS, ils vont délaisser les habituelles rations déshydratées pour déguster des feuilles de laitue bien fraîches. Ce changement pourrait avoir un effet sur le moral de l'équipage. "La nourriture fraîche, c'est un soutien psychologique important", assure Jules Grandsire, membre du Centre européen des astronautes, à France Info. L'astronaute Scott Kelly a même réalisé, le dimanche 9 août, un selfie avec la fameuse salade.

Mais toute la laitue ne sera pas dévorée par les membres de la station spatiale. La moitié de la récolte sera congelée et envoyée vers la Terre pour subir une nouvelle série d'analyses. Les scientifiques pourront, par exemple, déterminer de quelle manière la salade a poussé. 

Au final, à quoi sert cette expérience ? 

Le jardinage n'est pas un simple loisir pour les scientifiques. C'est aussi une première importante pour aller plus loin dans la découverte spatiale. Grâce à ce premier test, les astronautes espèrent améliorer leurs techniques pour produire des aliments dans l'espace. Et avec ces produits frais, l'équipage pourrait tenir plus longtemps dans l'espace. Une autonomie renforcée qui sera déterminante pour d'autres projets. Par exemple, pour s'approcher de la planète Mars. L'expérience pourrait aussi permettre de faire pousser des plantes dans des endroits hostiles sur Terre, comme des déserts.