Ruée vers l’ambre en Birmanie

En Birmanie, l’ambre est un véritable trésor. Tellement rare qu’elle renferme parfois des fossiles de dinosaures, et donc sujette à de nombreuses convoitises.

Voir la vidéo

Dans la région de Mandalay, à Bagan (Birmanie), l’ambre est une pierre rare, très convoitée. Vendue sur les marchés, elle est appréciée en bijou évidemment, mais les clients recherchent surtout des fossiles de dinosaures. Souvent, ils sont enfermés dans la pierre. Une mine d’or qui peut valoir jusqu’à 85 000 euros.
"Certaines personnes ont de gros diamants, et alors ? Le monde est plein de gros diamants. Des dinosaures piégés dans l’ambre, ça c’est beaucoup plus rare", explique un chasseur d’ambre.

100 000 ont fui la région

Un paléontologue chinois a lui décroché le gros lot : une queue de dinosaure à plumes vieille de 100 millions d’années. "Le seul site minier actif dès la période des dinosaures pour l’ambre se trouve là-bas, la Birmanie est vraiment le meilleur endroit au monde", explique Lida Xing.
Le meilleur endroit pour les chasseurs, moins pour les civils de la région. Les mines sont à côté, mais elles alimentent une guerre entre l’armée birmane et les indépendantistes de la région. Tout le monde veut s’approprier ce trésor. 100 000 civils ont déjà fui la région.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un morceau d\'ambre contenant une partie de queue de dinosaure, découvert en Birmanie, a été présenté par le Musée royal du Saskatchewan (Canada), le 8 décembre 2016.
Un morceau d'ambre contenant une partie de queue de dinosaure, découvert en Birmanie, a été présenté par le Musée royal du Saskatchewan (Canada), le 8 décembre 2016. (REUTERS)