Cet article date de plus de huit ans.

En images Le téléscope Hubble a 25 ans : ses plus belles photos

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min

Lancé le 24 avril 1990, le télescope a pris plus d'un million de clichés d'objets célestes. 

Voilà un quart de siècle que le télescope Hubble scrute l'univers. Lancé en orbite à 570 km de la Terre, le 24 avril 1990, il transmet environ 120 gigabytes de données scientifiques par semaine, ce qui représente l'équivalent de 1 097 m d'épaisseur de livres. Par ailleurs, sa précision est redoutable. Le rayon laser d'Hubble, qui lui permet de recueillir des données, peut atteindre une cible de la taille d'une pièce d'un centime à 250 km.

Un télescope de 11 tonnes

"Hubble a changé la façon dont l'humanité regarde l'univers et y voit sa place", explique l'astronome Jennifer Wiseman, une des scientifiques du télescope au Centre Goddard de la Nasa à Greenbelt (Maryland, Etats-Unis).

Le télescope de 11 tonnes a pris plus d'un million de clichés d'objets célestes dont certains aux confins du cosmos, permettant aux astronomes de calculer plus précisément l'âge de l'univers, estimé à 13,8 milliards d'années. Voici quelques-unes de ces photos.

Le téléscope a pris cette photo de Jupiter le 24 juillet 1996. La tache noire visible à l'écran est l'ombre de Io, une lune de la planète. (NASA / AFP)
La nébuleuse de la Tête de cheval est l'un des sujets spatiaux les plus photographiés. En avril 2001, cette image révèle la structure imbriquée du nuage. (HANDOUT OLD / REUTERS)
L'étoile V838 Monocerotis est entourée d'un halo de lumière, appelé écho lumineux, en février 2004. En janvier 2002, l'étoile est devenue 600 000 fois plus lumineuse que le Soleil, avant de s'éteindre en avril. (SPACE TELESCOPE SCIENCE INSTITUT)
Jupiter et l'une de ses lunes, Ganymède, lors d'un cliché pris en avril 2007 et obtenu par l'agence Reuters le 12 mars 2015. Le télescope a aidé les scientifiques à confirmer la présence d'un océan sous la surfac de glace de Ganymède. (NASA NASA / REUTERS)
Cette image d'avril 2010 présente la naissance d'une étoile dans la région de la nébuleuse de la Carène. (HO NEW / REUTERS)
La nébuleuse NGC 2060 est située à une distance d'environ 170 000 années-lumière, dans la constellation de la Dorade dans le ciel austral. Cette photo a été prise le 17 avril 2012. (NASA NASA / REUTERS)
Les restes d'une étoile mourante, semblable au Soleil, prennent ici des airs de fourmi géante, ce qui a donné son nom à cette nébuleuse, capturée en février 2001. (REUTERS PHOTOGRAPHER / REUTERS)
Voici la galaxie spirale NGC 4206, située à 70 millions d'années-lumière, dont les bords bleus indiquent les zones où naissent les étoiles.  (NASA / ESA / HUBBLE)
 
Cette image est la plus détaillée jamais diffusée de la nébuleuse du Crabe. Elle a été réalisée grâce à la Wide Field and Planetary Camera 2. (ESA / HUBBLE / AFP)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.