Télescope : le James Webb, une révolution pour l’astronomie moderne

Publié
Télescope : le James Webb, une révolution pour l’astronomie moderne
Article rédigé par
M. Dana, S. Guilbout, F. Fontaine - France 3
France Télévisions

C’est un projet à plus de 10 milliards de dollars, presque un mythe pour les passionnés d’espace, qui pourrait révolutionner nos connaissances sur l’origine de l’univers. Samedi 25 décembre, le télescope James Webb décollera enfin de Kourou en Guyane, avec 10 ans de retard. 

Après des retards successifs, la voici enfin qui roule doucement vers sa zone de lancement. Les nombreux journalistes arrivés à Kourou (Guyane) savent que l’image de cette Ariane 5 prête à décoller, samedi 25 décembre, concrétise près de trente années de travail. Sous sa coiffe, un télescope spatial de 12 mètres de haut, le plus grand et le plus perfectionné jamais envoyé dans l’espace. Canadiens, Européens ou Américains, plus de 10 000 ingénieurs ont travaillé sur ce projet pharaonique.

Premiers clichés dans 6 mois

Grâce à sa technologie infrarouge, le télescope James Webb pourra traquer première galaxie, trou noir, ou signe de vie autour des exoplanètes, une révolution pour l’astronomie moderne. Le James Webb représente près de 10 milliards d’euros de haute technologie. Un télescope si précieux que sa date d’arrivée en Guyane par bateau est restée secrète afin d’éviter que des pirates ne s’en emparent pour réclamer une rançon. S’il réussit son long déploiement très délicat, il devrait envoyer ses premiers clichés dans 6 mois.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.