Espace : les passionnés de la Lune

La Lune est devenue une passion pour des hommes et des femmes qui racontent l'histoire de l'exploration spatiale lunaire.

FRANCE 2

Il se passe de drôle de choses dans cet observatoire dès que la Lune apparaît. Un appareil tire sur la Lune à coup de rayons laser. Le télescope est guidé par deux hommes qui ont une cible bien précise. Il y a 50 ans, Neil Armstrong et Buzz Aldrin n'ont pas installé qu'un drapeau sur la Lune, mais aussi du matériel scientifique, dont un petit miroir. Pour le placer, les astronautes ont improvisé. 50 ans plus tard, il n'a pas bougé, comme les quatre autres réflecteurs installés depuis.

La Lune s'éloigne chaque année de la Terre

Le laser doit atteindre les réflecteurs. Les scientifiques savent qu'ils ont visé juste quand le miroir renvoie le rayon. Une autre scientifique calcule précisément la distance Terre-Lune : 400 000 kilomètres. Mais la Lune s'éloigne de 3,6 centimètres par an, ce qui aura des conséquences. La Lune est un bout de la Terre. C'est le résultat d'un incroyable choc. "C'était une collision titanesque. Quelque chose qui ne passe plus aujourd'hui. Il faut imaginer une planète qui percute une autre planète", explique le scientifique Alessandro Morbidelli, membre de l'observatoire de la côte-d'Azur.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'éclipse partielle de lune est apparu également très nettement au-dessus de Rafah, dans la bande de Gaza (Palestine), mardi 16 juillet 2019.  
L'éclipse partielle de lune est apparu également très nettement au-dessus de Rafah, dans la bande de Gaza (Palestine), mardi 16 juillet 2019.   (SAID KHATIB / AFP)