VIDEO. Les premiers signes de conscience d'un patient après 13 jours de coma

L’émission "Le monde en face" a suivi le réveil progressif d'un homme plongé dans le coma, avec un documentaire diffusé mardi à 20h35 sur France 5.

France 5/Francetv info

Le coma a pour origine une agression du cerveau, due à un choc à la tête ou à un saignement, comme lors d’un accident vasculaire cérébral (AVC). Chaque année, dans le monde, plusieurs centaines de milliers de personnes sombrent dans le coma. Certaines ne se réveillent jamais. D’autres se réveillent, mais conservent des séquelles irrémédiables.

En s’appuyant sur des témoignages de médecins, de chercheurs, de familles et de patients, le réalisateur Olivier Pinte tente de percer les mystères du cerveau et de la conscience dans un documentaire intitulé Le coma et ses mystères, diffusé mardi 10 mars, à 20h35, sur France 5.

Diminuer les sédatifs pour permettre un réveil progressif

David est plongé dans le coma après une fracture du crâne due à une violente chute dans un escalier. A son arrivée à l’hôpital, il est opéré en urgence pour évacuer un hématome qui occupe 20 % de sa boîte crânienne. Puis, pour mettre son cerveau au repos, les médecins provoquent un coma artificiel à l’aide de sédatifs.

Treize jours plus tard, l’état de David est stabilisé. Les médecins décident alors de diminuer les sédatifs et de débuter un réveil progressif. Dans cet extrait, David revient doucement à la vie. Il bâille, ouvre les yeux. Son réveil n’annonce pas pour autant un retour à l'état normal, mais permet aux médecins de pratiquer un examen clinique, afin de mesurer ses réactions face aux sollicitations, donc son niveau de conscience. 

Photo tirée du documentaire \"Le coma et ses mystères\" réalisé par Olivier Pinte et diffusé mardi 10 mars sur France 5.
Photo tirée du documentaire "Le coma et ses mystères" réalisé par Olivier Pinte et diffusé mardi 10 mars sur France 5. ( FRANCE 5)