Avenue de l'Europe, le mag, France 3

VIDEO. Quand l'hypnose remplace l'anesthésie en salle d'opération

Se soigner autrement, c'est le thème du magazine "Avenue de l'Europe" le 12 avril 2017. En Belgique, pays précurseur en matière d'hypnose, les grands hôpitaux utilisent cette technique lors d'opérations chirurgicales. Par exemple pour une ablation de la thyroïde en douceur, comme dans cet extrait.

Voir la vidéo

Avec la France, la Belgique est un pays précurseur en matière d'hypnose thérapeutique. Une discipline utilisée et enseignée dans les plus grands hôpitaux, comme au CHU de Liège dans cet extrait du magazine "Avenue de l'Europe". Elle va permettre de pratiquer une ablation de la thyroïde tout en douceur.

Il est 9h20. L'anesthésie hypnotique commence par une séance de relaxation. La patiente est installée au bloc opératoire. L'anesthésiste, le Dr Jean Joris, l'aide à se détendre par des paroles rassurantes. 

Taux de satisfaction des patients : 99%

Les yeux fermés, la jeune femme va pouvoir se concentrer sur son corps, mais elle n'est pas plongée dans le sommeil. A tout moment, elle peut signaler une gêne par un mouvement des sourcils. Pendant les trois quarts d'heure que va durer la thyroïdectomie, l'anesthésiste garde une main sur le front de la patiente pour l'assurer de sa présence, et continue à lui parler.

Intérêt de la technique : les patients, plus détendus, saignent moins, et la récupération post-opératoire est bien plus rapide. Pour le chirurgien, il faudrait élargir l'emploi de l'hypnose, qui offre un très grand confort. "Quand vous interrogez les gens après, c'est 99% de satisfaction, s'enthousiasme le Pr Michel Meurisse. Ils ne regrettent jamais de s'être fait opérer sous hypnose."

A suivre dans "Belgique : patients sous hypnose", un reportage à voir dans  "Avenue de l'Europe, le mag" le 12 avril 2017.

\"Avenue de l\'Europe\". En Belgique, hypnose thérapeutique à l\'hôpital
"Avenue de l'Europe". En Belgique, hypnose thérapeutique à l'hôpital (FRANCE 3 / FRANCETV INFO)