Avenue de l'Europe, le mag, France 3

VIDEO. L'hypnose en pédiatrie pour aider les enfants à supporter les soins

Se soigner autrement, c'était le thème du magazine "Avenue de l'Europe" le 12 avril 2017. En France, l'hypnose fait une timide entrée à l'hôpital, mais en Belgique, il y a longtemps qu'elle est la bienvenue dans tous les services. Notamment en pédiatrie. Extrait.

Se soigner autrement, c'était le thème du magazine "Avenue de l'Europe" le 12 avril 2017. En France, l'hypnose fait une timide entrée à l'hôpital, mais en Belgique, il y a longtemps qu'elle est la bienvenue dans tous les services.

Dans cet extrait, nous partons à Bruxelles, où les Cliniques universitaires Saint-Luc forment à l'hypnose tous les soignants qui le souhaitent. Les patients, eux, peuvent en bénéficier dès le plus jeune âge. Elle aide par exemple Gabriel, 10 ans, à supporter des traitements lourds. 

"Une technique qui éveille la créativité"

L'infirmière s'appuie sur les goûts du petit garçon pour l'envoyer en imagination dans une station de ski. En posant sa main sur le ventre de l'enfant, elle l'accompagne, le temps que l'aide-soignante fasse un prélèvement. Quelques instants plus tard : la neige était bonne, le petit patient est souriant, le soin s'est bien passé.

"En pédiatrie, il faut être omniprésent", explique l'infirmière, Sophie Vanderheyden, car les petits patients doivent être soutenus tout au long du processus. "Cette technique qui éveille la créativité" fonctionne très bien sur les enfants : "Ils partent beaucoup plus vite qu'un adulte, qui va mettre dix minutes pour 'être au ski'. Eux, ils y vont tout de suite... et ils reviennent aussi vite !"

Extrait de "Belgique : patients sous hypnose", un reportage diffusé dans "Avenue de l'Europe" le 12 avril 2017.

Hypnose en pédiatrie en Belgique
Hypnose en pédiatrie en Belgique (FRANCE 3 / FRANCETV INFO)