Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo "Envoyé spécial" : les talibans empêchent les enfants d'être vaccinés contre la polio

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
France 2/Francetv info
Article rédigé par
France Télévisions

Au Pakistan et en Afghanistan, les radicaux islamistes affirment que le vaccin contre la polio est une arme des occidentaux pour affaiblir les fidèles. Plusieurs dizaines de vaccinateurs ont été tués, et la maladie se propage.

Le virus de la polio avait presque disparu dans le monde grâce aux campagnes massives de vaccinations. Il refait surface dans des proportions alarmantes au Pakistan et en Afghanistan, notamment parce que les islamistes font campagne contre la vaccination. "Envoyé spécial" propose, jeudi 5 décembre à 20 h 45 sur France 2, une enquête sur cette nouvelle guerre menée contre un vaccin.

Les talibans ont interdit l’accès de certaines régions aux équipes médicales, qui sont devenues des cibles à abattre. Plusieurs dizaines de personnes ont été tuées. Leur crime : avoir vacciné des enfants contre la polio. Pour les talibans, ces campagnes de vaccinations sont une nouvelle arme des Américains et des occidentaux. Les extrémistes s’opposent à ces injections qui, selon eux, serviraient à stériliser les femmes et à détruire les populations musulmanes. Certains mollahs avancent même que les gouttes de sérum anti-polio contiennent du porc. 

Ces rumeurs sont nées après la mort de Ben Laden au Pakistan : pour identifier l’ADN du chef terroriste, la CIA avait mis sur pied une fausse campagne de vaccination. Depuis, des centaines de milliers d’enfants sont ainsi privés de vaccin et menacés par cette maladie incurable. L’OMS redoute l’apparition de 200 000 nouveaux cas à travers le monde d’ici à dix ans.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.