VIDEO. 26 ans de Téléthon et bientôt des traitements grâce au Généthon

Avec Généthon, l'AFM-Téléthon possède la maîtrise de la fabrication à grande échelle de thérapie génique selon les normes pharmaceutiques, un pas décisif sur le chemin du "gène-médicament".

PERRINE BONNET et REGIS MATHE - FRANCE 2

Le Téléthon démarre vendredi 6 décembre sur les chaînes de France Télévisions, dans sa 27ème édition, avec trente heures de direct pour mobiliser les dons en faveur de la lutte contre les maladies rares. Depuis le premier Téléthon, l'AFM-Téléthon a investi plus d'un milliard d'euros dans la recherche et de nouveaux essais thérapeutiques montrent que cette recherche avance.

Avec Généthon, l'AFM-Téléthon possède la maîtrise de la fabrication à grande échelle de thérapie génique selon les normes pharmaceutiques, un pas décisif sur le chemin du "gène-médicament". 5 000 m² au total, dont 2 500 m² de laboratoires dédiés à la fabrication de thérapie génique et 600 m² aux opérations de contrôle. Une infrastructure unique au monde, à la capacité de production de "gènes-médicaments" inégalée, qui est installée à Evry (Essonne).

La neuropathie optique de Leber, ou atrophie optique de Leber, une maladie héréditaire qui se manifeste par une baisse brutale de la vision, pourrait être traitée dans le futur. Un traitement va être testé sur l'homme et s'il marche, il pourrait être le premier médicament produit par le Généthon

Avec Patrick Bruel comme parrain 2013, Nagui et Sophie Davant, parmi une dizaine d'animateurs des chaînes de France Télévisions, se relaieront pour ces 30 heures de direct, avec la participation de milliers de bénévoles dans toutes les régions françaises.

Unité de fabrication du Genethon, usine de production de médicaments de thérapies innovantes. Evry (Essonne) - 28/10/2013
Unité de fabrication du Genethon, usine de production de médicaments de thérapies innovantes. Evry (Essonne) - 28/10/2013 (WITT/SIPA)