VIDEO. Variant du Covid-19 : "On ne l'évitera pas, mais il faut le retarder", lance le professeur Jean-François Delfraissy

Le professeur Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, était l'invité du journal de 20 Heures de France 2, mercredi 6 janvier. Il est revenu sur la circulation de la nouvelle souche du coronavirus, apparue au Royaume-Uni, dans l'Hexagone.

France 2

Faut-il avoir peur du variant du coronavirus apparu au Royaume-Uni et detecté dans l'Hexagone ? "Il faut probablement être inquiet vis-à-vis de ce variant. Actuellement, il ne circule pas de manière importante en France. Mais c'est ce qu'il s'est passé en Angleterre : il est apparu en septembre et il lui a fallu deux mois et demi pour atteindre 60% du virus circulant actuellement", a détaillé le professeur Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, invité du 20 Heures de France 2 mercredi 6 janvier.

"On a les outils pour le surveiller et il faut tout faire pour éviter - ou retarder - cette extension du virus. Je pense qu'on ne l'évitera pas, mais il faut le retarder. Pourquoi faut-il le retarder ? Car il faut vacciner entre temps", poursuit Jean-François Delfraissy. "On est actuellement à 22 cas confirmés de ce variant et il y a une série de cas suspects", ajoute-t-il, précisant qu'il faut appliquer "l'ensemble des mesures barrières" pour limiter sa progression.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, à Paris le 26 avril 2020.
Le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, à Paris le 26 avril 2020. (JOEL SAGET / AFP)