Santé : onze vaccins obligatoires au 1er janvier 2018

L'Assemblée a voté le 31 octobre dernier l'obligation des nouveaux vaccins à partir du 1er janvier 2018. Mais la mesure crée la polémique.

Voir la vidéo

Trois vaccins obligatoires aujourd'hui, bientôt ils seront onze. Les oreillons, la coqueluche, la rougeole, l'hépatite B rejoignent notamment la liste des vaccins obligatoires pour les enfants nés après le 1er janvier 2018. La loi a été votée le 31 octobre dernier. La ministre de la Santé Agnès Buzyn a justifié sa politique par la nécessité de lutter contre le retour de certaines épidémies.

Une obligation qui fait débat

La plupart des médecins soutiennent cette mesure. "La protection est collective. Quand un enfant est vacciné, il fait barrière à la propagation du virus ou de la maladie. Lorsque beaucoup ne sont pas concernés, ils sont un foyer potentiel de contamination des autres" explique l'un d'entre eux.

Mais l'obligation suscite malgré tout des oppositions. Certains mettent notamment l'aluminium contenu dans l'adjuvant des vaccins. D'après plusieurs sondages, un Français sur deux doute et juge les vaccins peu sûrs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un rapport de l\'ANSM rendu en mars 2017 pointe les risques de la présence d\'aluminium dans les vaccins.
Un rapport de l'ANSM rendu en mars 2017 pointe les risques de la présence d'aluminium dans les vaccins. (NIKOLAY HIZNYAK / SPUTNIK / AFP)