Cet article date de plus de trois ans.

Des médecins lancent une pétition pour rendre le vaccin obligatoire

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
11 Vaccins deviendront obligatoire
Article rédigé par
France Télévisions

Alors que le premier ministre Edouard Philippe souhaite rendre 11 vaccins obligatoires d’ici 2018, les équipes de Brut ont interviewé un chercheur favorable à cette proposition.

En 2018, 11 vaccins infantiles deviendront obligatoires contre 3 aujourd’hui. Suite à cette proposition de la ministre de la Santé Agnès Buzyn de rendre certains vaccins obligatoires, un collectif de 200 médecins ou responsables hospitaliers a lancé une pétition afin de soutenir ce projet.

Une nécessité ?

Selon le chercheur Philippe Sansonetti de l'Institut Pasteur, un des instigateur de cette pétition, il est important de ne pas négliger l’importance du vaccin.

« Les vaccins se justifient, à la fois en terme médicaux, en termes de politique et d’économie de santé, à tous les niveaux » explique-t-il.

Pour lui, il est nécessaire de se détacher des idées reçus selon lesquelles un enfant nourri correctement et ayant une hygiène suffisante serait immunisé contre les maladies.

« Dès qu’on lève cette vaccination, même partiellement, les maladies réapparaissent » insiste-t-il.

La rougeole a ainsi refait son apparition. D’après le professeur Sansonetti, le nombre de cas de rougeole a explosé depuis 2008, passant de 40 par an à 40 000.

« Pour la rougeole, pour être certain que la maladie soit éliminée, c’est-à-dire n’apparaissent plus dans la population, il faut une couverture vaccinale de 95%. C’est-à-dire qu’il faut que 95% des nourrissons aient eu leur première injection de vaccin anti-rougeole. Dès qu’on descend en dessous de ce seuil, la rougeole réapparait. »

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.