Vaccin : un passeport sanitaire mis à l’étude

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Vaccin : un passeport sanitaire est mis à l’étude
Article rédigé par
H. Puffeney, N. Coadou, M. Justet, N. Tribuart, M. Beaudouin, J. Chouquet - France 2
France Télévisions

Israël souhaite mettre en place un passeport sanitaire, qui permettra à celles et ceux qui sont vaccinés de reprendre une vie normale. Une idée reprise récemment à l’Assemblée nationale dans une proposition de loi.

En plein débat sur les vaccins liés au Covid-19, l’idée d’établir un passeport sanitaire a été soumise par des députés à l’Assemblée nationale"Moi, je respecte absolument ceux qu’ils ne veulent pas se faire vacciner. Je peux les comprendre. Je dis seulement qu’être vacciné et ne pas être vacciné, ce n’est pas la même chose […] Si vous vous faites vacciner, vous avez le droit de vivre normalement", indique Jean-Christophe Lagarde, député et président du groupe UDI à l’Assemblée nationale.

Un sésame pour accéder aux restaurants

Comment fonctionnerait ce passeport vaccinal ? Après avoir été vacciné, le patient recevrait un certificat, le fameux passeport vaccinal. Il pourrait retourner dans les restaurants, les bars, les musées ou encore certains commerces. Ce passeport a déjà été acté, en Israël. Dès le début de l’année prochaine, une fois vaccinés, les Israéliens n’auront plus besoin de s’isoler.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.