Cet article date de plus d'un an.

Urgences : vers un numéro d'appel unique ?

Publié
Urgences : vers un numéro d'appel unique ?
FRANCE 3
Article rédigé par
S.Aramon, N.Fleury, V.Lucas, O.Pergament - France 3
France Télévisions

Faut-il maintenir les trois numéros de téléphone d'urgences ? Des députés français souhaitent mettre en place un numéro unique commun à toute l'Union européenne. Des professionnels de santé craignent une réponse moins efficace. 

Il existe en France trois numéros d'urgence distincts : le 15 pour le Samu, le 17 pour la police et le 18 pour les pompiers. Un seul numéro d'appel, comme le 112, pourrait être mis en place pour toutes les urgences. C'est la proposition d'un député de la majorité. La plateforme doit être expérimentée, dans des régions qui restent à définir. "Aujourd'hui quand vous appelez les pompiers, parce que la personne fait un arrêt cardiaque, les pompiers prennent l'appel et ensuite ils doivent voir avec le médecin régulateur et avec le Samu (…) pour déclencher une ambulance, donc on perd du temps", détaille Fabien Matras, député (LREM) du Var. 

Les professionnels des urgences très critiques 

Un numéro unique serait-il plus simple et plus efficace ? Les Français sont divisés. "Si pour avoir les pompiers il faut d'abord appeler quelqu'un pour qu'il nous passe les pompiers, dans une situation d'urgence je ne serais pas très rassurée", estime une femme, tandis qu'une autre se réjouit de cette "simplification". De nombreux professionnels des urgences hospitalières se montrent eux très critiques. Pierre Carli, président du conseil national de l'urgence hospitalière, pointe ainsi la menace d'une "dégradation de la prise en charge" et d'un "encombre[ment] des urgences" ou encore "des transports inadaptés" vers l'hôpital.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.