Un bébé de 18 mois décède de la rougeole à Berlin

Quelque 570 personnes sont touchées par cette maladie depuis octobre dans la capitale allemande.

Le vaccin ROR, contre la rougeole, les oreillons et la rubéole.
Le vaccin ROR, contre la rougeole, les oreillons et la rubéole. (PHANIE / AFP)

Un bébé de 18 mois est mort de la rougeole, mercredi 18 février, à Berlin (Allemagne), ont annoncé les autorités sanitaires de la capitale, lundi 23 février. Les autorités n'ont pas précisé si l'enfant avait été vacciné. C'est le premier décès répertorié depuis le début de l'épidémie en Allemagne, cet automne.

Une école primaire de Berlin a aussi fermé ses portes, lundi 23 février, préventivement, en raison de nombreux cas de rougeole. Cette maladie virale hautement contagieuse a frappé 570 personnes dans la ville depuis octobre, selon l'institut Robert Koch de veille sanitaire.

Chute des ventes de vaccin en Allemagne et en France

Le ministre fédéral de la santé, Hermann Gröhe, a appelé, lundi, la population à vérifier ses vaccinations, dénonçant "certains irresponsables opposés aux vaccins qui sèment une peur irrationnelle". "Celui qui refuse de vacciner son enfant ne met pas seulement cet enfant en danger, mais d'autres également", a poursuivi le ministre dans un communiqué.

La rougeole peut notamment provoquer des affections respiratoires ou neurologiques graves, comme des encéphalites, parfois mortelles. Mais les opposants au vaccin accusent ce dernier d'avoir des effets indésirables, voire dangereux.

En France, selon les chiffres d'IMS Health – une entreprise qui fournit des études aux acteurs de la santé –, la période 2008-2012 a vu les ventes d'unités de vaccin chuter de 12% toutes catégories confondues, y compris pédiatriques, et jusqu’à 40% pour la rougeole. Le vaccin ROR (rougeole, oreillons, rubéole) n'est pas obligatoire en France. Même si le nombre de cas a diminué dans l'Hexagone en 2013, la transmission continue, selon info-rougeole.fr.