Toulouse : plainte après la mort d'un enfant de 21 mois, opéré des amygdales

Les parents du petit Aymen ont porté plainte pour homicide involontaire contre l'hôpital Pierre-Paul Riquet. Leur enfant a succombé après des complications dues à une opération des amygdales.

France 2

Aymen, 21 mois, est décédé après une opération des amygdales à l'hôpital Pierre-Paul Riquet de Toulouse (Haute-Garonne). Le 2 février, il était admis pour une ablation des amygdales, une opération a priori banale.

Mais dans la salle de réveil, l'enfant se met à saigner abondamment. Sa mère le nettoie à l'aide de compresses. Philippe Courtois, l'avocat des parents, rapporte à France 2 : "Les infirmières, les médecins disent que c'est normal, qu'un saignement après une telle opération est normal, et s'en vont". Deux heures après, Aymen est finalement conduit en salle d'opération, où il fait un premier arrêt cardiaque. Cinq jours plus tard, il s'éteint.

Un décès sur 50 000

Alors qu'une enquête administrative est en cours, la famille du patient a porté plainte pour homicide involontaire. Elle estime qu'Aymen n'a pas reçu les soins nécessaires et suffisants.

L'hôpital parle d'aléa thérapeutique. Dans un cas sur 50 000, les ablations des amygdales conduisent à un décès. Le directeur adjoint, Eric Dupeyron, récuse toute faute : "Dans toutes les étapes de sa prise en charge, cet enfant n'a pas été laissé seul. Il a été sous surveillance et les décisions médicales (...) ont été prises au fur et à mesure de l'évolution de l'état de santé de cet enfant".
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un enfant de 21 mois est mort à l\'hôpital Pierre-Paul Riquet, à Toulouse (Haute-Garonne), le 7 février 2015.
Un enfant de 21 mois est mort à l'hôpital Pierre-Paul Riquet, à Toulouse (Haute-Garonne), le 7 février 2015. (MAXPPP)