Vaccin contre la bronchiolite de Sanofi : "C'est une victoire pour la santé publique", s'enthousiasme un économiste de la santé

Le laboratoire français a obtenu, vendredi 16 septembre, le feu vert des autorités de santé européennes pour son vaccin contre la bronchiolite destiné à tous les nourrissons de moins d'un an.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un médecin effectue une vaccination (illustration). (FRED TANNEAU / AFP)

"C'est une victoire pour la santé publique", a réagi vendredi 16 septembre sur franceinfo Frédéric Bizard, professeur d’économie à l’ESCP Business School et président-fondateur de l’Institut Santé, alors que le laboratoire français Sanofi a obtenu le feu vert de l'Agence européenne du médicament pour un médicament destiné à prévenir la bronchiolite chez les nouveaux-nés.

Développé en partenariat avec le suédois AstraZeneca, ce médicament place donc Sanofi en tête des laboratoires développant des vaccins contre la bronchiolite. "C'est une découverte absolument majeure qui va véritablement changer complètement la donne dans la prise en charge des patients", a expliqué Fréderic Bizard.

Sanofi sécurise des rentrées financières pour les prochaines années

Selon lui, "c'est une excellente nouvelle pour Sanofi" car "lorsque vous êtes le premier sur le marché, vous avez un avantage concurrentiel, notamment en termes de prix". Il ajoute que "cela va garantir des revenus financiers pour Sanofi dans les prochaines années". Le potentiel de ce marché est estimé à environ dix milliards d'euros, selon l'économiste de la santé.

"C'est aussi une excellente nouvelle pour le moral des troupes", poursuit-il, évoquant les nombreux échecs de Sanofi lors des dernières années, dans la recherche d'un vaccin contre le Covid-19 ou dans la recherche contre le cancer. "Il faut prendre les bonnes nouvelles quand elles sont là".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Soigner

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.