Urgences : "On court tout le temps, on est des robots"

Un mouvement de grève a débuté en mars, suivi aujourd'hui dans plus de 120 services dans toute la France. Témoignages recueillis dans toute la France.

Tensions avec des patients qui attendent trop longtemps, manque de moyens, impression de passer d'une personne à l'autre sans en prendre soin comme il faudrait. Les services d'urgences sont débordés. Nous avons recueillis la parole d'aides-soignants et d'infirmiers dans les hôpitaux de Brest, Niort, Creil, Bordeaux et Paris.

Urgences : \"On court tout le temps, on est des robots\"
Urgences : "On court tout le temps, on est des robots"