Montpellier : sauvé in extremis après 16h d’arrêt cardiaque

Petit miracle médical à Montpellier. Un patient a été sauvé après avoir été en arrêt cardiaque pendant plus de 16h. Une première.

Voir la vidéo

Il est resté pendant plus de 16h… avec un cœur qui ne battait plus ! Et puis il est revenu à la vie. C’est le petit miracle qui s’est joué au CHU de Montpellier. Le 12 mars dernier, le corps inerte d’un homme de 53 ans est retrouvé par un promeneur. Il est en arrêt cardiaque et surtout en état d’hypothermie, relève le pompier qui l’a examiné. Il est entre la vie et la mort. "Malheureusement pour la personne, quand on l’a mis en position latérale de sécurité, son cœur s’est arrêté", dit-il.

Aucune séquelle

À ce moment-là, la température de son corps avait chuté à 22°C. Il faut cinq heures de massage pour le réanimer. "L’hypothermie, c‘est mettre les métabolismes du corps au repos, donc elle protège", explique Xavier Capdevilla, chef du service de réanimation du CHU de Montpellier. Une machine a pompé et réchauffé son sang hors de son corps. À 32°C son cœur s’est relancé grâce à un électrochoc. Une prouesse médicale de la part des équipes, alors qu’aujourd’hui, l’état de santé du patient n’indique aucune séquelle. Un cas sans précédent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Image d\'illustration.
Image d'illustration. (MAXPPP)