Médecine : la chirurgie ambulatoire en nette progression

La chirurgie ambulatoire gagne du terrain dans les hôpitaux, notamment pour faire des économies. Jean-Christophe Batteria revient sur cette nouvelle pratique sur le plateau du 12/13 de France 3.

FRANCE 3

Dans les hôpitaux ou cliniques françaises, on assiste à une progression de l'hospitalisation de jour sans nuitée. "Depuis 12 ans, la progression est constante et les chiffres ont quasiment doublé : 32% des patients en 2007 sortaient le jour même de l'hôpital. Ils étaient 42% en 2013, 52% en 2017, et 66% en 2018", explique le journaliste Jean-Christophe Batteria sur le plateau du 12/13 de France 3.

Une progression due aux progrès, mais aussi aux incitations financières

Une telle progression est possible grâce aux progrès de la médecine, et notamment de la chirurgie qui est de moins en moins invasive. "On pense à l'endoscopie, une chirurgie quasiment sans cicatrices et puis à l'usage du laser pour l'ophtalmologie", précise Jean-Christophe Batteria. À ces facteurs s'ajoutent les incitations financières pour les hôpitaux privés ou publics. "Elles consistent à lisser le prix. Que vous restiez à l'hôpital ou pas, c'est le même coût pour l'hôpital, donc l'hôpital à vous inviter à partir", ajoute Jean-Christophe Batteria.

Le JT
Les autres sujets du JT
La sécurité sociale de l\'Isère avait déjà donné l\'alerte fin 2016 concernant le travail de ce chirurgien spécialisé dans les opérations du dos.
La sécurité sociale de l'Isère avait déjà donné l'alerte fin 2016 concernant le travail de ce chirurgien spécialisé dans les opérations du dos. (GUILLAUME SOUVANT / AFP)