Cet article date de plus d'un an.

Grève des médecins : les patients impactés

Publié Mis à jour
Grève des médecins : les patients impactés
Grève des médecins : les patients impactés Grève des médecins : les patients impactés
Article rédigé par France 3 - A. Chopin, E. Bonnot, S. Hienard, P. Guigou, L. Aoudia, F. Fontaine
France Télévisions
France 3
Pour la deuxième fois en un mois, les médecins libéraux sont en grève, lundi 26 décembre. Les syndicats dénoncent toujours la dégradation de leurs conditions de travail et réclament le doublement du tarif de leurs consultations.

Dans les Bouches-du-Rhône, un médecin libéral ferme le rideau et comme beaucoup de ses confrères, il ne travaillera pas de la semaine. Pour lui, la médecine de ville est en crise et il y a urgence à lui redonner du souffle. "On est tous à bout et on se pose tous des questions sur notre avenir", confie le docteur Jean-Marc Bensoussan. Les médecins libéraux réclament une revalorisation de leur tarif de consultation de 25 à 50 euros et moins de tâches administratives. 
 

Certains patients ne comprennent pas la grève 


 
Leur précédente grève, qui a eu lieu début décembre, était restée sans réponse. Cette fois, les médecins durcissent le ton à l’appel de quatre syndicats. "Si on ne fait rien, les médecins généralistes et libéraux ne s’installeront plus", assure le docteur Pierre-Louis Hélias, membre du mouvement "Médecins pour demain". La caisse d’assurance-maladie verse déjà un complément d’une dizaine d’euros par patient en plus du prix de la consultation. Du côté des malades, certains comprennent la grève, d’autres non. "En cette période d’hiver et de maladie hivernale, c’est quand même abusif de faire grève maintenant", affirme une femme rencontrée par France Télévisions.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.