Santé : première greffe mondiale d’un cœur de porc sur un humain

Publié Mis à jour
Santé : première greffe mondiale d’un cœur de porc sur un humain
Article rédigé par
F. Prabonnaud, O. Martin, M. Somm, V. Castel - France 2
France Télévisions

C’est une première mondiale qui pourrait changer la vie de millions de personnes en attente d’une greffe. Aux Etats-Unis, un patient a reçu une greffe d’un cœur de porc génétiquement modifié.

Cet Américain de 57 ans était condamné, victime d’une maladie cardiaque en phase terminale. Sa chance, il la doit à un animal. En effet, un cœur de porc lui a été transplanté. Une opération risquée dont il connaissait la dangerosité. "Il m’a dit (…) je ne veux pas mourir, mais si je meurs, peut-être que vous apprendrez quelque chose pour aider les autres", raconte Bartley Griffith, chirurgien à l’école de médecine du Maryland.

Une avancée médicale majeure

Opéré vendredi 7 janvier, le patient a survécu. "Il est réveillé, il se rétablit et parle à ses soignants. Nous espérons que son rétablissement se poursuivra comme il le fait actuellement", poursuit Bartley Griffith. Il faut encore être prudent, mais c’est une avancée majeure. Tout cela grâce à une modification génétique pour limiter le risque de rejet. Si la transplantation de l’animal vers l’humain est un succès à plus long terme, elle pourrait devenir une solution pour des centaines de milliers de patients en attente d’un donneur. 

Parmi nos sources 

Communiqué de l'Université du Maryland (en anglais)

Agence de Biomédecine

Liste non exhaustive

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.