Cancer : les cellules de l'espoir

À l'hôpital Saint-Louis, à Paris, un nouveau traitement basé sur la modification génétique des cellules permet de renforcer le système immunitaire des malades. Un traitement révolutionnaire

FRANCE 3

Un miraculé. Contre sa leucémie très agressive, après l'échec total de la chimiothérapie, Clément a bénéficié en avril 2018, d'un nouveau traitement à l'hôpital Saint-Louis à Paris. Aujourd'hui, il est en forme. Ce traitement révolutionnaire consiste à modifier génétiquement des cellules de l'immunité pour qu'elles détruisent les cellules cancéreuses.

Une prise de sang est d'abord nécessaire pour prélever des lymphocytes T, des cellules de défense. On modifie leur ADN pour qu'elles reconnaissent les cellules cancéreuses. Ensuite, on les multiplie, créant des millions de CAR-T cells, des soldats anticancer, avant de les injecter au patient.

Une technologie innovante

Pour Nicolas Boissel, hématologue à l'Hôpital Saint-Louis, à Paris, "la technologie est innovante et redonne la main au système immunitaire du patient pour l'armer de façon originale pour qu'il reconnaisse par lui-même, les cellules cancéreuses". Le concept est révolutionnaire. Un espoir pour tous les patients atteints du cancer du sang. 35 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année. La thérapigénique contre les leucémies et les lymphomes n'a pas encore reçu d'autorisation de mise sur le marché. En attendant, une autorisation temporaire a été accordée à deux hôpitaux parisiens : Saint-Louis et Robert-Debré pour leurs patients en échec thérapeutique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le traitement par CAR-T cells \"s\'adresse à des patients qui en sont à des stades évolués de la maladie et qui sont résistants à des traitements conventionnels\", selon le professeur Nicolas Boissel.
Le traitement par CAR-T cells "s'adresse à des patients qui en sont à des stades évolués de la maladie et qui sont résistants à des traitements conventionnels", selon le professeur Nicolas Boissel. (MICHAEL ESDOURRUBAILH / MAXPPP)