Six enfants sauvés par le virus du sida inactivé

Ces enfants étaient affectés d'une maladie génétique rare, le syndrome de Wiskott-Aldrich.

Les médecins ont utilisé un virus inactivé du sida pour traiter une maladie génétique rare qui touchait des enfants.
Les médecins ont utilisé un virus inactivé du sida pour traiter une maladie génétique rare qui touchait des enfants. (SKX / AFP)

Ils ont été soignés grâce au virus du sida. Six enfants atteints d'une maladie génétique mortelle, le syndrome de Wiskott-Aldrich, ont été sauvés grâce à un traitement à base de virus du VIH inactivé, rapporte une étude franco-britannique repérée, mardi 21 avril, par la BBC (en anglais).

Cette maladie, qui affecte 10 enfants sur un million, perturbe la cicatrisation et rend le malade vulnérable au moindre saignement ou infection. Elle trouve sa source dans une malformation génétique qui empêche le système immunitaire de se développer normalement. Elle se soigne habituellement avec une greffe de moelle osseuse, à condition que le donneur soit un proche du malade.

Six enfants sur sept soignés

L'expérience, menée par les hôpitaux Great Ormond Street à Londres et Necker à Paris, a consisté à prélever un morceau de la moelle osseuse du malade. Les médecins ont ensuite identifié les cellules en charge de régénérer le système immunitaire. A l'aide du virus VIH inactivé, ils ont infecté ces dernières avec le bon ADN. Enfin, le morceau de moelle osseuse a été greffé au malade.

Sur les sept enfants traités, six ont répondu positivement au traitement. L'un d'entre eux, un Français, n'a plus besoin d'un fauteuil roulant pour se déplacer. Le septième est mort d'une infection qui s'est déclarée avant le début du traitement.