Vidéo "Un peu plus de 20 000 personnes vivent avec le VIH sans le savoir"

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Radio France

En 2022, Olivier Véran s'est engagé à nationaliser l'opération "Au labo sans ordo" qui permet de se faire dépister gratuitement en laboratoire, sans ordonnance.

"On estime qu'un peu plus de 20 000 personnes vivent avec le VIH sans le savoir" en France, a affirmé la directrice générale de Sidaction Florence Thune mercredi 1er décembre sur franceinfo, à l'occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida.

Elle estime qu'il y a "un impact direct de la crise sanitaire sur l'épidémie de VIH depuis deux ans en France et au niveau mondial", alors que le nombre de dépistages a baissé de 14 % en 2020, voire jusqu'à 50 % pendant le confinement. "On n'a pas rattrapé le retard ensuite et on a vu qu'à la fois le VIH était complètement éclipsé par le Covid-19 et que les personnes sentaient que ce n'était pas une priorité d'aller faire un test de dépistage", ajoute-t-elle. Florence Thune rappelle qu'Olivier Véran s'est engagé à étendre dès janvier l'opération "Au Labo sans ordo" qui permet de se rendre dans n'importe quelle laboratoire sans ordonnance pour se faire dépister gratuitement.

L'agence chargée du sida à l'Onu estime que l'épidémie de VIH pourrait être réduite à néant d'ici la fin de la décennie, alors que le Sida tue chaque année quelque 700 000 personnes dans le monde. Mais Florence Thune "craint que ce ne soit pas atteignable", notant que les indicateurs n'étaient déjà pas bons avant la crise sanitaire. "Il va falloir mettre des investissements extrêmement importants pour atteindre cet objectif de 2030", notamment dans la recherche des traitements et dans la prévention.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.