Sida : les jeunes moins vigilants et mal informés

La prévention et l’information autour du virus du Sida restent de mise, alors que les jeunes sont de moins en moins vigilants.

France 3

Chez les 15 – 24 ans, le Sida est mal connu. Une étudiante en médecine engagée dans la sensibilisation à cette maladie explique : "Quand on leur demande, ils disent qu’ils savent, mais quand on pose des questions précises, ils répondent à côté". Plus de 15% des 15 – 24 ans pensent qu’on peut attraper le virus en s’asseyant sur des toilettes publiques ou en buvant dans le même verre qu’une personne séropositive.

30 000 malades ignorent leur séropositivité

Autre fausse idée, 22% pensent qu’il existe un médicament permettant de guérir du Sida. "Le VIH ne fait plus peur parce qu’on n’en meurt plus grâce au traitement, plus personne ne fait correctement son boulot de prévention", assure la docteure Laurence Boyer, médecin au service des maladies infectieuses au CHRU de Nancy. Quand les jeunes sont prêts à se faire dépister, la moitié ne sait pas où aller. Les dépistages sont gratuits et anonymes. 30 000 malades en France ignorent leur séropositivité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans le monde près de 37 millions de personnes vivent avec le VIH. 
Dans le monde près de 37 millions de personnes vivent avec le VIH.  (Jean-François Frey / MaxPPP)