Sida : 20% des jeunes de 15 à 24 ans s’estiment mal informés, un chiffre en hausse

Le sondage Ifop-Bilendi pour Sidaction publié mercredi indique que les idées reçues et les fausses croyances persistent à propos du sida.

Des prospectus sur un stand de dépistage gratuit contre le sida à Thionville (Moselle).
Des prospectus sur un stand de dépistage gratuit contre le sida à Thionville (Moselle). (MAXPPP)

Selon un sondage Ifop-Bilendi pour Sidaction publié mercredi 21 mars, 20% des jeunes de 15 à 24 ans s’estiment mal informés sur le VIH. Ce sondage est publié deux jours avant le week-end du Sidaction  qui aura lieu du 23 au 25 mars. Ce chiffre est en augmentation de 9% par rapport à 2009.

Ce ressenti est confirmé par la persistance d'idées reçues et de fausses croyances. Ainsi, un jeune sur cinq pense qu’on peut être contaminé en embrassant une personne séropositive ou au contact de sa transpiration, mais aussi que la prise de la pilule du lendemain peut empêcher la transmission du virus. 26% des jeunes interrogés considèrent qu'il existe des médicaments pour guérir du sida, soit 13% de plus qu'en 2009.

Des contaminations en hausse de 24% depuis 2007

Dans le même temps, les contaminations chez les 15-24 ans ont augmenté de 24% depuis 2007, rappelle Sidaction, et les pratiques à risque persistent : 14% des jeunes interrogés disent avoir été exposés au moins une fois à un risque de contamination, et moins de la moitié ont alors effectué un test de dépistage.

Selon ce sondage, seul un jeune sur deux fait confiance aux messages d'information sur le sida relayés dans les médias et sur les sites internet spécialisés. Cette proportion tombe à 22% pour les réseaux sociaux, pourtant privilégiés par les jeunes pour s’informer. Ils estiment que les élus locaux, les pouvoirs publics et l'Éducation nationale doivent en faire plus en matière d'information sur le VIH.

*Sondage Ifop et Bilendi pour Sidaction réalisé par questionnaire auto-administré en ligne du 6 au 13 février 2018 auprès de 1002 personnes, représentatifs de la population française âgée de 15 à 24 ans. Le Sidaction débute ce vendredi 23 mars. Il est possible de faire un don en appelant le 110 ou sur sidaction.org.