Sida : les vaccins contre le Covid-19 ouvrent de nouvelles perspectives aux chercheurs

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Sida : le Covid-19 va-t-il changer la donne ?
Article rédigé par
F. Prabonnaud, S. Thiebaud, P. Limpens - franceinfo
France Télévisions

Il a fallu plusieurs mois de recherches et de tests avant que certains laboratoires ne parviennent à élaborer des vaccins efficaces contre le Covid-19. Ces avancées scientifiques pourraient bénéficier aux chercheurs travaillant sur le Sida.

Le Sidaction a lancé, vendredi 26 mars, son week-end de mobilisation pour collecter des dons et sensibiliser à la lutte contre le VIH. À ce jour, il n’existe toujours pas de vaccin contre ce virus. En pleine pandémie de Covid-19, une question se pose alors : pourquoi les chercheurs ont-ils trouvé un vaccin contre le Covid-19 et pas contre le VIH ? Pour le comprendre, il faut se pencher sur les protéines à la surface de ces virus, pour analyser comment ils tentent d’échapper à nos défenses immunitaires. "Le virus du Sida mute tellement qu’une stratégie est vraiment difficile à trouver", explique le professeur Raphaël Terreur, pharmacien biochimiste en modélisation 3D.

Tester des hypothèses "innovantes"

La première technologie efficace contre le Covid-19 le sera-t-elle contre le Sida ? L’ARN Messager nécessite une machine de petite taille, capable de produire ces vaccins, dont le principe est de faire fabriquer à nos cellules les armes contre l’infection. "Ça fait longtemps qu’on travaille dessus, à peu près six, sept ans, et initialement, on est parti sur une approche pour faire des vaccins sur la carpe", explique le docteur Bernard Verrier, directeur de recherche au CNRS. "On va pouvoir tester des hypothèses très farfelues, très innovantes qu’on ne pouvait pas tester avant. Et en plus, on va avoir des financements parce que personne n’y croyait", poursuit-il. Le Covid-19 semble avoir changé la donne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.