Vidéo Ce que le Womanizer raconte de la sexualité des femmes aujourd'hui

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
C'est le premier sextoy exclusivement dédié au plaisir clitoridien. L'historienne et spécialiste de l'histoire des femmes et de la sexualité Virginie Girod raconte à Brut ce que le Womanizer raconte de la sexualité des femmes aujourd'hui…
BRUT
Article rédigé par
France Télévisions

C'est le premier sextoy exclusivement dédié au plaisir clitoridien. L'historienne et spécialiste de l'histoire des femmes et de la sexualité Virginie Girod raconte à Brut ce que le Womanizer raconte de la sexualité des femmes aujourd'hui…

Connaissez-vous le Womanizer ? Ce sextoy nouvelle génération aurait "révolutionné le plaisir féminin". "En 2013, un couple, dont l'homme est ingénieur, invente ce petit sextoy qui ressemble à une souris d'ordinateur quand on le voit de loin", raconte Virginie Girod, historienne et spécialiste de l'histoire des femmes et de la sexualité. Le Womanizer est considéré comme étant novateur : c'est la première fois dans l'histoire qu'on a un sextoy à destination des femmes, montrant ainsi un changement de paradigme. "Depuis la nuit des temps, le plaisir était phallocentrique, tout tournait autour du pénis", explique Virginie Girod. Aussi, selon l'historienne, "notre sexualité est devenue plus hygiéniste". "C'est un objet qui fonctionne presque sans contact", précise-t-elle.

Le sextoy, cette mascotte populaire sur Internet

Cette mode des sextoys est née avec Internet. "Dès lors que les femmes ont pu acheter des sextoys facilement sans avoir à se déplacer dans des sex-shops, qui étaient, dans l'imaginaire collectif, des endroits très glauques, où les hommes allaient seuls pour se livrer à des pratiques plus ou moins étranges, eh bien elles ont pu commencer à aller sur des sites qui ont été conçus spécialement pour les femmes", explique Virginie Girod. Et, bien avant Internet, c'est aussi la série Sex and the City qui a célébré le sextoy, notamment avec ses conversations décomplexées autour du sexe et le fameux "Rabbit" de l'héroïne Carrie Bradshaw.

Des godemichés dès la Préhistoire ?

"Entre -35 000 et -10 000, on a trouvé tout un tas de substituts phalliques sur des fouilles archéologiques", explique l'historienne. Ainsi, durant cette période du paléolithique, période pendant laquelle vit Cro-Magnon, ces objets étaient utilisés et représentés. Ce qui interpelle les chercheurs, ce sont notamment des pierres qui étaient en forme de pénis. Si on ne sait pas avec exactitude comment ces objets étaient utilisés, on sait néanmoins qu'il y a des traces d'usure sur ces objets et que, potentiellement, "les premiers godemichés datent de la Préhistoire".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.