Cet article date de plus de cinq ans.

Chlamydia, gonorrhée, syphilis... Les MST, ce n'est pas que le sida

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
6media hausse des MST
6media hausse des MST 6media hausse des MST (FRANCEINFO)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

Le sida n'est pas la seule maladie sexuellement transmissible. Il y a en a de nombreuses autres. Les 15-24 ans sont les plus touchés.

Les maladies sexuellement transmissibles (MST) affectent particulièrement les jeunes de 15 à 24 ans. Gare aux infections à la chlamydia. Celles-ci peuvent provoquer une infertilité chez les hommes comme chez les femmes. Près de 70% des femmes infectées n'ont aucun symptôme. Ainsi, elles ne se rendent même pas compte qu'elles transmettent la maladie. Attention aussi aux condylomes génitaux. Ce sont de petites verrues au niveau des organes génitaux. Dans les cas les plus graves, elles peuvent se transformer en cancer de la vulve ou un cancer de l'anus.

Boom de la "chaude pisse"

Il y a encore la gonorrhée, appelée aussi "chaude pisse". Cela peut ressembler à une infection urinaire. La gonorrhée augmente les risques de transmission du sida. Le nombre de personnes infectées a été multiplié par trois entre 2012 et 2016. En 2016, 50 000 personnes avaient été diagnostiquées en France. Chez les femmes, il peut ne pas y avoir de symptômes. Autres MST : la syphilis, une brûlure des organes génitaux qui s'attrape par des relations sexuelles ou l'échange de seringues et qui peut engendrer des troubles mentaux et cardiovasculaires. Enfin, l'herpès génital peut entraîner une dépression. Symptômes : fatigue, lésions de la peau, maux de tête et fièvre. Pour éviter ces MST, comme pour le sida, le préservatif est efficace.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.