Société : la maltraitance des personnes âgées en hausse

Le cas de la nonagénaire violentée par son aide-soignant dans un Ehpad d'Arcueil (Val-de-Marne) met en lumière l'augmentation des maltraitances sur personnes âgées.

FRANCE 2

À l'Ehpad d'Arcueil (Val-de-Marne) où un aide-soignant a reconnu des actes de maltraitance sur une pensionnaire de 98 ans, beaucoup s'interrogent. "Aucun signe ne pouvait nous permettre d'être alertés sur d'éventuelles dérives de ce professionnel", assure Eugénie Maynié, directrice de l'établissement.

+13% de signalements

Une jeune femme ayant travaillé six mois à l'Ehpad d'Arcueil témoigne pourtant, anonymement, d'incidents surprenants. "C'est vrai qu'il y avait parfois des résidents qui avaient des bleus et on ne savait pas d'où ça venait", explique-t-elle en précisant qu'aucune enquête n'était généralement ouverte. La plateforme de maltraitance 39 77 annonce pourtant recevoir de plus en plus de signalements. Il y en a eu 3 500 en 2018, 13% de hausse par rapport à l'année précédente. En revanche, 3 appels sur 4 font état de maltraitance de la famille ou de proches, et pas des institutions.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un résident d\'Ehpad lit dans sa chambre, à Paris, le 5 juillet 2018.
Un résident d'Ehpad lit dans sa chambre, à Paris, le 5 juillet 2018. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)