Pic de chaleur : les Ehpad doivent gérer la canicule et les mesures anti-coronavirus

Les maisons de retraite doivent adapter les habituelles mesures anti-canicule aux mesures sanitaires contre le Covid-19.

FRANCE 3

Les premières chaleurs estivales sont toujours le début d'une extrême vigilance dans les Ehpad, qui cette année se retrouvent devant une problématique inédite. En effet, avec les impératifs posés par les mesures sanitaires anti-Covid, l'utilisation des climatiseurs et des ventilateurs est très réglementée. Dans un Ehpad de Cahors (Lot), le personnel commence comme toujours par assurer une hydratation des résidents lorsque les températures grimpent.

Gérer les ventilateurs et la climatisation

Cette année, les ventilateurs nettoyés deux fois par an habituellement le seront deux fois par mois. De plus, les petits ventilateurs individuels ne seront autorisés que dans les chambres individuelles fermées. L'appareil devra aussi être éteint lorsqu'un soignant entrera dans la pièce. Le ministère de la Santé a aussi préconisé une surveillance de la qualité de l'air brassé par la climatisation.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'usage du ventilateur préconisé en période de canicule dans les Ehpad est fort déconseillé en matière de prévention contre le coronavirus (photo d\'illustration).
L'usage du ventilateur préconisé en période de canicule dans les Ehpad est fort déconseillé en matière de prévention contre le coronavirus (photo d'illustration). (PASCAL LACHENAUD / AFP)