Logement : quand seniors et étudiants cohabitent

Une nouvelle forme de solidarité entre générations est en train de se développer. Le principe est simple : contre un loyer modéré, des étudiants donnent de leur temps pour des personnes âgées.

Voir la vidéo
France 2

Le loto est l’évènement incontournable des personnes âgées de la Résidence autonomie séniors Louirs Pradel de Lyon (Rhône). Pour animer l’atelier, la résidence peut compter sur Hugo Rosnel. Cet étudiant vit au sein du foyer et consacre du temps aux anciens de la résidence. "C’est un moment de partage essentiel", raconte-t-il. Une dizaine d’étudiants vivent comme lui dans la résidence, et en période de canicule, toutes les aides sont bonnes à prendre.

Poursuivre ses études dans de bonnes conditions

"Ça distrait, ça fait voir des nouvelles têtes", témoigne une pensionnaire âgée de l’établissement. Pour obtenir ce logement meublé, pour un loyer de 250 euros, Hugo a dû s’engager à consacrer deux heures par mois aux résidents. Dans le privé, il devrait débourser deux fois plus pour son loyer. Au départ, son entourage a été surpris. Mais ce procédé lui a permis de poursuivre ses études dans de bonnes conditions. La cohabitation entre seniors et étudiants, une sorte de logement économique et social qui a le vent en poupe. 

Le JT
Les autres sujets du JT