Ehpad : intoxications mortelles en Haute-Garonne

Cinq résidents d'un Ephad près de Toulouse (Haute-Garonne) sont décédés dimanche 31 mars. L'hypothèse d'une intoxication alimentaire est avancée.

FRANCE 3

C'est par une visite des gendarmes en pleine nuit qu'Alain Lapeyre a appris la terrible nouvelle. Antoinette, sa mère de 93 ans, malade d'Alzheimer, est morte dans sa maison de retraite. Face à l'hypothèse d'une intoxication alimentaire, la colère est vive. "Je compte bien porter plainte pour en savoir plus. Maman est partie, c'est triste, c'est comme ça mais j'aimerais qu'on fasse quelque chose contre les maisons de retraite parce que ça peut arriver à d'autres personnes", s'insurge Alain Lapeyre. C'est à la maison de retraite La Chêneraie, pas loin de Toulouse (Haute-Garonne), le dimanche 31 mars, que 22 résidents ont été pris de vomissements peu après le dîner. Cinq d'entre eux sont décédés. "Les pensionnaires ont eu les premiers troubles vers 20 heures, on va donc estimer une heure et demie après la prise de leur repas", explique Frédéric Pasian, adjoint au maire de Lherm (Haute-Garonne).

Un site qui vante des produits frais

Le site de l'Ehpad qui appartient au groupe privé Korian vante une "cuisine régionale préparée sur place (pas de liaison froide)." C'est ce qu'affirme également Philippe Creuzé, délégué du personnel CFDT Ephad La Chêneraie : "On a une société qui nous fournit des produits frais et ils sont directement travaillés en cuisine par nos cuisiniers. Il n'y a eu aucun souci."  Le groupe Korian refuse de confirmer quoi que ce soit.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un résident d\'Ehpad lit dans sa chambre, à Paris, le 5 juillet 2018.
Un résident d'Ehpad lit dans sa chambre, à Paris, le 5 juillet 2018. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)