Chômage : les seniors de plus en plus touchés

Les seniors sont de plus en plus en proie au chômage. Les explications du journaliste David Boéri sur le plateau de France 3.

France 3

Les plus de 60 ans ont de grandes difficultés à trouver et garder leur emploi. "Nous avons fait le calcul pour les personnes âgées entre 60 et 64 ans. En dix ans, le chômage a été multiplié par cinq, passant de 20 000 à un peu plus de 100 000 chômeurs. Plusieurs effets se sont combinés. D'abord, la démographie, le 'papy boom', l'arrivée à la soixantaine de toutes les personnes nées dans l'après-guerre. Ensuite, la réforme des retraites de 2010, qui a fait progressivement passer l'âge légal de 60 à 62 ans. Rester plus longtemps en activité augmente mécaniquement les risques de chômage. Enfin, il y a surtout la crise de 2008. Les licenciements touchent plus les salariés âgés parce qu'ils sont souvent les mieux payés", explique le journaliste David Boéri sur le plateau du 19/20.

7,2% de chômage en France, 5,2% dans le reste de l'UE

En ce qui concerne le chômage des seniors, la France est un mauvais élève par rapport au reste de l'Europe. "Nous occupons même la dernière place parmi les quatre plus grands pays de l'Union européenne, avec un taux de chômage de 7,5% chez les 60-64 ans, contre 3,3% en Allemagne, 3,8% au Royaume-Uni, 4,7% en Italie, selon Eurostat. Nous sommes même au-dessus de la moyenne de l'Union des 28, à 5,2%, tout simplement parce que c'est toujours chez nous qu'il y a le plus de chômage", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le rapport Delevoye formule plusieurs propositions pour tenter de corriger les inégalités de pension entre les hommes et les femmes.
Le rapport Delevoye formule plusieurs propositions pour tenter de corriger les inégalités de pension entre les hommes et les femmes. (VALENTIN BELLEVILLE / HANS LUCAS / AFP)