Aides à domicile : peu de candidats pour soigner les personnes âgées

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Aides à domicile : peu de candidats pour soigner les personnes âgées
France 2
Article rédigé par
I.Delion, F.Guinle, S.Henry - France 2
France Télévisions

Mieux rémunérer les aides à domicile paraît nécessaire alors que, partout, on peine à les recruter, et les besoins augmentent. 

Depuis plusieurs mois, la famille de monsieur Garcia cherche, en vain, une aide à domicile. Ce retraité de 85 ans est diagnostiqué de la maladie d'Alzheimer. Sa fille multiplie les démarches, sans succès. Encore une fois, un dossier va être rempli, mais pour partir sur une liste d'attente. Responsable de secteur dans une société d'aide à domicile, Clémentine Dorso n'arrive pas non plus à recruter. Pour cinq offres d'emplois dans une agence, elle n'a reçu que deux CV.

Des conditions de travail peu séduisantes

"C'est commencer tôt le matin, c'est finir tard le soir, c'est travailler sur les week-ends, pas tout le monde n'a envie de s'investir à ce point-là, c'est aussi du temps de trajet", explique la responsable de secteur "Service à dom". Tout ça pour 10, 60 bruts par heure, quarante centimes de plus que le SMIC. Plus une prime trimestrielle jusqu'à 120 euros, mais qui ne suffit pas à séduire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Senior

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.