Cet article date de plus de trois ans.

Santé : une nouvelle étude prône le zéro alcool

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Santé : une nouvelle étude prône le zéro alcool
Article rédigé par
France Télévisions

Selon une nouvelle enquête, il n'y aurait pas de niveau minimum d'alcool, sans incidence sur notre santé.

Le mot d'ordre n'est plus à la modération. Cancers, maladies cardio-vasculaires, AVC... boire rien qu'un verre par jour d'alcool, augmente de 0,5% le risque de développer ces pathologies. Chaque année, le vin ou la bière tuent près de trois millions de personnes dans le monde. C'est la septième cause de décès prématurés chez les 15-49 ans. Cette étude, de la très sérieuse revue The Lancet, prône le zéro alcool.

La Roumanie en tête

C'est la fin d'un mythe : un verre d'alcool n'est pas inoffensif pour la santé. En France, un homme consomme en moyenne 4,9 verres par jour, 2,9 pour une femme. La Roumanie est en tête des pays les plus consommateurs au monde avec plus de huit verres pour les hommes. Pour les femmes, c'est en Ukraine que l'on trouve les plus grandes buveuses. L'Organisation mondiale de la Santé fixe à 10 verres la consommation maximum d'alcool par semaine.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.