Santé : rougeole, un décès dans la Vienne

Une femme est décédée de la rougeole en Nouvelle-Aquitaine.

Voir la vidéo
france 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Depuis le 2 février dernier, la jeune femme avait été admise dans la Vienne en réanimation. Âgée de 32 ans, elle a succombé de la rougeole a annoncé mardi 13 février l'Autorité régionale de santé. Pas vaccinée, elle est la première victime d'une épidémie qui sévit en Nouvelle-Aquitaine depuis l'automne dernier.

Maladie très contagieuse

L'épidémie a d'abord été repérée parmi les étudiants et depuis elle n'a cessé de se propager. 269 cas sont confirmés et dans un cas sur quatre, la rougeole nécessite une hospitalisation. Connue pour ses boutons si caractéristiques, la rougeole peut se confondre au départ avec les symptômes grippaux. Pourtant, cette maladie très contagieuse peut provoquer des infections pulmonaires et des symptômes neurologiques pouvant aller jusqu'au décès du malade. Un patient contaminé par la rougeole peut contaminer 15 à 20 personnes dans les cinq premiers jours de la maladie. La rougeole est cinq fois plus contagieuse que la grippe.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un Gallois de 20 ans est vacciné contre la rougeole, le 20 avril 2013, à Swansea, au Pays-de-Galles. La Grande-Bretagne connait une épidémie, attribuée à une campagne anti-vaccination menée à partir de 1998. A Swansea, un homme de 25 ans est mort après avoir contracté la maladie. 
Un Gallois de 20 ans est vacciné contre la rougeole, le 20 avril 2013, à Swansea, au Pays-de-Galles. La Grande-Bretagne connait une épidémie, attribuée à une campagne anti-vaccination menée à partir de 1998. A Swansea, un homme de 25 ans est mort après avoir contracté la maladie.  (GEOFF CADDICK / AFP)