Rougeole : l’épidémie qui inquiète

L’épidémie de rougeole progresse de jour en jour. Après s’être déclarée en Nouvelle-Aquitaine, elle sévit maintenant dans le Sud-Ouest. En cause, le taux de vaccination qui ne serait plus suffisant pour arrêter la progression de la maladie. 

Voir la vidéo
FRANCE 3

Alerte à la rougeole en Haute-Vienne. Dans les écoles, des affichettes ont fait leur apparition pour sensibiliser les parents. Même si dans le département aucun cas n’a été diagnostiqué pour l’instant, les médecins redoublent de vigilance. Raison de cette vigilance : l’épidémie qui progresse non loin de là, à Bordeaux (Gironde) et à Poitiers (Vienne). Il y a six nouveaux cas par jour. Dans les hôpitaux, les personnels se protègent, et pour cause : la maladie est extrêmement contagieuse.

Une maladie encore mortelle

Pour la grippe, un malade peut infecter une à trois personnes. Pour la rougeole, c’est bien plus : 15 à 20 personnes. Principales victimes : les enfants et les jeunes adultes, chez qui la rougeole peut entraîner des infections pulmonaires, des complications neurologiques et peut même être mortelle. C’est la baisse régulière de la vaccination qui explique cette nouvelle épidémie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le vaccin ROR, contre la rougeole, les oreillons et la rubéole.
Le vaccin ROR, contre la rougeole, les oreillons et la rubéole. (PHANIE / AFP)