Santé : comment vivre avec les acouphènes au quotidien

En ce jeudi 8 mars, qui est également la journée nationale de l'audition, France 3 se penche sur le trouble des acouphènes. Bourdonnements, sifflements momentanés ou permanents, il peut y avoir plusieurs raisons à ce trouble.

Voir la vidéo
France 3

Les bruits agressifs de la ville sont presque un réconfort pour Alexandra Desloires, car lorsqu'elle retrouve le silence, dans sa tête, c'est tout à coup un désordre monumental, un vacarme continuel. "Le son varie en fonction de mon état de fatigue ou des mouvements que je peux faire avec la tête", explique la jeune femme. Des acouphènes apparus après une chute lorsqu'elle avait dix ans. Adolescente, la comédienne est même allée jusqu'à se cogner la tête contre les murs pour faire taire le bruit.

Aucun médicament miracle

"J'ai vraiment sombré dans des états de détresse intense avec pensées suicidaires, un état de désocialisation et d'échec scolaire. Les acouphènes on les accepte vraiment jamais, mais disons qu'on les dompte", confie Alexandra. C'est sur scène qu'elle parvient le mieux à le faire, mais le soir venu, impossible de dormir sans une musique ou le bruit d'un ventilateur pour couvrir les sifflements. Il n'existe aucun médicament miracle, seuls quelques traitements permettent de soulager le patient comme la sophrologie ou les antidépresseurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme grippée allongée sur son lit.
Une femme grippée allongée sur son lit. (FREDERIC CIROU / ALTOPRESS)