REPLAY - Dépression, bipolarité, burn-out… la santé mentale est-elle vraiment bien prise au sérieux ? Le débat du Talk franceinfo

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Radio France

La libération de la parole concernant la santé mentale semble s'être produite, surtout depuis l'épidémie de Covid-19, mais cela ça nous aide-t-il vraiment à aller mieux ? C'est le sujet du "Talk" franceinfo. Tous les soirs à partir de 18 heures, Manon Mella et ses invités débattent avec les internautes de la chaîne Twitch de franceinfo.

En France, une personne sur cinq est touchée chaque année par un trouble psychique, soit 13 millions de personnes. Dans une enquête publiée récemment, les experts de Santé publique France affirment que "la crise sanitaire avait affecté de façon durable et importante la santé mentale de la population", santé mentale qui serait d’ailleurs en train de particulièrement s’aggraver chez les moins de 24 ans.

Le thème de la santé mentale est présent partout : sur les réseaux sociaux, dans des chansons, dans les applications de nos smartphones... Mais est-ce que ça nous aide vraiment ? Est-ce que la santé mentale est un sujet vraiment pris au sérieux ? Est-ce que la crise sanitaire lui a réellement donné une place dans le débat public ?

Dr Marion Leboyer, psychiatre, chercheuse à l’Inserm, directrice de la fondation FondaMental, Dr Dominique Monchablon, psychiatre et cheffe de service au Relais Etudiants-Lycéens de Paris, et Mickaël Worms-Ehrminger, créateur du podcast "Les Maux Bleus", sont dans le Talk franceinfo pour en parler.

Un malade sur deux n'est pas soigné

En dépit de cette large prévalence des troubles psychiques, 40% à 60% des personnes qui en font l'expérience ne sont pas prises en charge, selon la Mutualité française, une fédération de mutuelles. Pourtant, il s'agit de la catégorie de pathologies qui représente le coût le plus élevé pour l'Assurance-maladie, rappelle le ministère de la Santé. Une faible prise en charge d'autant plus dommageable que les troubles psychiques sont intimement liés aux autres formes de maladies. Les personnes dépressives ont par exemple 30% de chances en moins d'être en bonne santé cardiovasculaire, note l'Inserm.

Rejoignez-nous dès 18 heures du lundi au vendredi sur la chaîne Twitch de franceinfo pour participer au Talk de Manon Mella. Une heure d'échange, d'éclairage, de débat autour de sujets d'actualité et de société.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.