Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Les infirmiers anesthésistes manifestent à Paris être payés au niveau bac +5

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Plusieurs centaines d'infirmiers anesthésistes manifestent jeudi contre le projet de loi santé. Ils demandent notamment que leur grille de salaires corresponde à leur niveau bac +5.

Des centaines d'infirmiers anesthésistes manifestent, jeudi 1er octobre à Paris, contre le projet de loi de santé. Ils réclament des augmentations de salaire et la reconnaissance de leurs cinq années d'études. "Marisol, nous ne sommes pas sous propofol" (un anesthésique), "On vous intube et on nous entube", peut-on lire sur quelques banderoles brandies dans le cortège rassemblé devant la gare Montparnasse. La manifestation doit rejoindre le ministère de la Santé.

Au moins 700 euros de plus par mois

"Le salaire d'un IADE (infirmier anesthésiste diplômé d'État) en début de carrière, dans un établissement public, approche les 1 800 euros net et peut atteindre 2 800 en fin de carrière. Nous demandons au moins 700 euros de plus afin que notre revenu soit aligné sur celui des attachés d'administration hospitalière", explique à l'AFP Vincent Porteous, responsable CGT et infirmier anesthésiste à Lille (Nord). "Nous avons obtenu en 2010 la reconnaissance dans les statuts de notre niveau master (bac +5), mais cela ne se traduit pas sur la grille des salaires", déplore Laurent Monnet, IADE au centre hospitalier d'Évreux (Eure).

Les manifestants déplorent également leur exclusion de "l'exercice en pratique avancée" inscrit dans le projet de loi santé débattu en ce moment au Sénat. Cela consiste à élargir le champ de responsabilités d'auxiliaires médicaux expérimentés et formés, au sein d'une équipe de soins.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.