Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Des sages-femmes en grève tentent de bloquer des artères de Paris

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

La profession manifeste pour obtenir le statut de praticien hospitalier à l'occasion de la Journée internationale des sages-femmes.

A Paris, plusieurs centaines de sages-femmes en grève ont bloqué un TGV en gare de Montparnasse en s'installant sur les voies pour demander à la ministre de la Santé de "rouvrir les discussions". La profession, qui a entamé son mouvement en octobre dernier, s'est mobilisée, lundi 5 mai, dans le cadre de la Journée internationale des sages-femmes. Le cortège parisien, qui est parti de la place Denfert-Rochereau pour rejoindre le ministère de la Santé, a rassemblé environ un millier de sages-femmes, d'après le collectif à l'origine du mouvement, et 500, selon la préfecture de police.

Un statut sur le modèle de celui des médecins 

Les sages-femmes exigent d'obtenir le statut de praticien hospitalier, et une meilleure reconnaissance. Elles veulent valoriser les compétences des libérales, aptes à assurer le suivi gynécologique des femmes, de la prévention à la contraception et pas seulement lors de l'accouchement. Pour celles exerçant à l'hôpital, le collectif réclame un statut sur le modèle de celui des médecins et leur sortie de la fonction publique. Elles refusent toujours le nouveau statut annoncé par Marisol Touraine, la ministre de la Santé, au mois de mars.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.