Cet article date de plus d'un an.

Vacances : les plages de La Grande-Motte sous surveillance

Publié
Vacances : les plages de La Grande-Motte sous surveillance
Vacances : les plages de La Grande-Motte sous surveillance Vacances : les plages de La Grande-Motte sous surveillance (FRANCE 3)
Article rédigé par France 3 - Reportage Région Languedoc-Roussillon I.Bris, S. Bonnet, F. Paul-Paslier
France Télévisions
France 3

Jeudi 28 juillet, la surveillance est de mise sur les plages pour éviter les noyades qui sont provoquées par des courants marins très forts et difficiles à cerner pour les baigneurs. Les sauveteurs sont sur le pont à La Grande-Motte.

Les plages sont très prisées pendant cette saison estivale 2022. Pour trouver un peu de fraîcheur, nombreux sont ceux qui vont se baigner. Pourtant, le risque est bel et bien réel puisqu'il y a souvent du vent sur les plages de La Grande-Motte (Hérault), ce qui provoque un fort courant qui emmène les baigneurs au large. Les parents et les sauveteurs gardent donc un œil attentif aux enfants qui vont barboter. Les jouets nautiques gonflables représentent un danger, car ils entraînent plus facilement les baigneurs au large.

Le vent est dangereux

Pour limiter les risques et empêcher les noyades, les sauveteurs font de nombreuses patrouilles et vont parfois récupérer des baigneurs à 300 mètres des côtes. Le facteur à prendre en compte est le vent qui devient souvent plus fort au large. "Plus on s’éloigne et plus le vent est fort puisque là, on est un peu protégé par les bâtiments également ici, dès qu’on arrive aux 300 mètres, le vent est beaucoup plus fort", rapporte le responsable des postes CRS à La Grande-Motte, Sébastien Gotte. Il faut aussi redoubler d’attention pour éviter les méduses et les malaises qui peuvent intervenir avec les fortes chaleurs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.