Vacances : la noyade reste l'un des fléaux de l'été

Le nombre de décès par noyade reste élevé et est la première cause de mortalité chez les seniors et les moins de 15 ans. 406 personnes sont décédées accidentellement par noyade à l'été 2018.

France 2

Les noyades accidentelles sont l'un des fléaux de l'été. Les chiffres viennent d'être dévoilés pour 2018 et la tendance est à la baisse. L'an dernier, du 1er juin au 30 septembre 2018, 406 personnes sont décédées accidentellement par noyade, selon Santé publique France, contre 436 en 2015. Les noyades accidentelles surviennent le plus souvent en mer, à 44%, mais aussi en piscine à 31% et dans des cours d'eau à 22%. En 2018, les plus de 65 ans sont particulièrement touchés avec plus de 137 décès.

Plan d'action du gouvernement

Le nombre de morts par noyade est la première cause de mortalité chez les seniors et les moins de 15 ans. L'été dernier, 35 enfants de moins de 6 ans ont également trouvé la mort. Le gouvernement a lancé cette année un grand plan d'action : cours gratuits de natation ou initiation des enfants dès la maternelle avec pour objectif que chaque élève sache nager des son entrée en sixième.

Le JT
Les autres sujets du JT
Deux sauveteurs sur la plage du Grand-Crohot, près de Lège-Cap-Ferret, le 23 juin 2017.
Deux sauveteurs sur la plage du Grand-Crohot, près de Lège-Cap-Ferret, le 23 juin 2017. (OLIVIER MORIN / AFP)