Un adulte sur six est atteint d'obésité en France, selon une nouvelle enquête

Au total, "près d'un Français sur deux est en situation de surpoids et/ou d'obésité", souligne la Ligue contre l'obésité mercredi. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des personnes se promènent à Berck-sur-Mer (Pas-de-Calais), le 12 avril 2016. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

L'obésité continue de progresser en France. Un adulte sur six souffre aujourd'hui de cette maladie, selon une enquête présentée par la Ligue contre l'obésité, mercredi 30 juin. 

En 2020, 17% des adultes étaient en situation d'obésité, soit près de 8,6 millions de personnes, contre 15% en 2012 et 10,1% en 2002. En revanche, la proportion de personnes en surpoids (hors obésité) recule de deux points par rapport à 2012, à 30,3%. Elle retrouve ainsi son niveau de 2000.

Au total, "près d'un Français sur deux est en situation de surpoids et/ou d'obésité", souligne la Ligue, une fédération créée en 2014 pour "changer le regard sur l'obésité et améliorer la prise en charge médicale de cette maladie".

L'obésité massive progresse chez les hommes

Pour cette enquête, la corpulence a été mesurée à partir de l'indice de masse corporelle (IMC), obtenu en divisant le poids (kg) par le carré de la taille (m2). S'il est inférieur à 18,5 points, il montre une insuffisance pondérale. Entre 18,5 et 25, la personne présente une corpulence normale. Elle est en surpoids entre 25 et 30, puis souffre d'obésité si son IMC est supérieur à 30. Au-delà de 40, on parle alors d'obésité massive. 

Selon ces critères, 4,5% des adultes français sont en insuffisance pondérale et 48,2% ont une corpulence normale. Parmi les 17% en situation d'obésité, 11,9% ont un IMC entre 30 et 35, 3,1% entre 35 et 40, et 2% au-delà de 40%, soit un million de personnes souffrant d'obésité massive.

"Si les femmes sont toujours plus touchées que les hommes", avec respectivement 17,4% et 16,7% d'obèses, "c'est auprès de ces derniers que les progressions sont les plus fortes, notamment sur l'obésité massive", "multipliée par trois en huit ans", souligne l'enquête.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.