Santé : les cabines UV, bientôt interdites ?

Les autorités sanitaires demandent l'interdiction des cabines de bronzage en France. C'est la première fois qu'elles vont si loin.

FRANCE 2

Selon certaines idées reçues, les cabines UV prépareraient la peau pour l'été. Pourtant, les jours des cabines de bronzage sont peut-être comptés. L'Agence de sécurité sanitaire (Anses) a recommandé, mercredi 10 octobre, leur fermeture. Le risque de cancer est avéré. "Toute exposition avant l'âge de 35 ans augmente le risque de développer un cancer de la peau [...] de près de 60%", explique Olivier Merckel de l'unité d'évaluation des risques liés aux agents physiques à l'Anses.

566 à 2 288 morts dans les 30 ans

43% des mélanomes cutanés ou cancer de la peau chez les jeunes seraient dus à l'utilisation de cabines de bronzage. Les UV artificiels risquent aussi de provoquer des dommages de l'ADN et le vieillissement prématuré de la peau. Si l'on ne fait rien, les scientifiques ont établi des projections précises. Dans les 30 prochaines années, 566 à 2 288 personnes pourraient mourir à la suite d'une exposition aux ultra-violets artificiels.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Sénat veut éviter \"un scandale sanitaire\" en interdisant les cabines de bronzage.
Le Sénat veut éviter "un scandale sanitaire" en interdisant les cabines de bronzage. (DONALD MIRALLE / GETTY IMAGES)